Paulo Cezar Caju

Né en 1949, le Cocheira, à Rio de Janeiro, Paulo César avait le rêve de tout pauvre garçon: pour réussir et sortir de la pauvreté. Comment était le bidonville de Botafogo, logiquement tenté sa chance dans Alvinegro. En 1967, à 18 ans, une fois concrétisé son rêve, devenir le premier joueur de l équipe de Botafogo et de participer à sa première saison à la Glorioso soulignant les trois buts qu il a marqués dans la décision daa Coupe Guanabara dans une victoire épique sur l Amérique. Comme controversé et provocateur que son football habile, bientôt devenu connu à Rio de Janeiro. Non seulement pour le talent, mais aussi pour la mobilité sociale. Même à 67, Paul Césas était sa première sélection pour l équipe nationale, et est devenu connu à tourner autour du pays. Passé assister cercles que peu de professionnels Boule eu l occasion de frenquentar, avec de belles femmes défilent et l affichage d un goût raffiné qui semblait occulter les difficultés de l enfance. Botafogo, Paulo César a déménagé à l Olympique de Marseille. De retour de France, est venu à être appelé Paulo Cesar Caju, car des cheveux rouge qui a adopté en même temps. Outre Botafogo et Olympique, il a joué pour Flamengo, Corinthians, Fluminense, Vasco et Grêmio. L équipe nationale, a fait 77 apparitions et a marqué 17 buts et a participé à la Coupe du monde 70 et 74. «Crack est ainsi. D autres courent plus si esfalfam, sweat-shirt, mais ajoutent peu positif. Le crack est celui qui se sent le jeu et sait comment tirer le meilleur parti de celui-ci. Comme Paul César ... (Sandro Moreyra)


Norsk